Comment le SMS est devenu un outil de business

Il s’est notamment imposé face au courriel, régulièrement supprimé avant même d’être lu car son contenu est souvent considéré comme indésirable. De plus, les boîtes e-mails ne sont généralement consultées qu’une à deux fois par jour, tandis que les SMS le sont plusieurs fois par jour. Les études existantes sur le SMS font d’ailleurs état d’un taux de lecture allant jusqu’à 98 % et ce, en moyenne, dans les trois minutes après réception.

Source : Les Echos

StockSnap / Pixabay

Baptiser sa société, une étape décisive

Apple aurait-il connu le même succès s’il s’était appelé Executex ou Matrix Electronics? La pomme la plus célèbre du monde s’est imposée comme une identité ludique et sympathique, à l’opposé des acronymes (IBM) et autres appellations techniques (Microsoft) des autres entreprises informatiques. «Pour une société orientée «business to consumer», le nom est un élément stratégique pour son succès», estime Antonio Gambardella, directeur de la Fondation genevoise pour l’innovation technologique (Fongit), un incubateur de start-up.

Source : largeur.com

Les « Gurus » du social media vous ont menti. On fait quoi maintenant ? | FrenchWeb.fr

Et puis en 2014, on vous annonce que le Earned Media n’existe plus, que la visibilité naturelle sur Facebook s’approche de plus en plus de 0 et puis d’ailleurs que Facebook va peut être disparaitre, que Twitter ne sera jamais un outil grand public et qu’il est majoritairement utilisé comme un portail d’informations, bref…qu’en réalité tout cela est une erreur.

via Les « Gurus » du social media vous ont menti. On fait quoi maintenant ? | FrenchWeb.fr.