69 officines à distance

L’arrêté du 20 juin 2013 édictant les bonnes pratiques en la matière avait en effet recommandé que « l’adresse du site internet de l’officine comprenne le nom du pharmacien » titulaire de l’officine, « éventuellement accolé à celui de l’officine », et ajoutait : « cette adresse ne doit pas revêtir une visée promotionnelle ou tromper le patient sur le contenu du site, ou encore être fantaisiste ».

via Maître Christophe Courage sur Avocats.fr.