Sur Internet, l’invisible propagande des algorithmes

Deux personnes opposées politiquement, l’une de droite, l’autre de gauche, lancent une recherche Google sur « BP ». La première reçoit, en tête de page, des informations sur les possibilités d’investir dans la British Petroleum, la seconde sur la dernière marée noire qu’a causée la compagnie pétrolière britannique.Les deux requêtes ont donné des réponses diamétralement opposées car elles ont été « filtrées » par Google selon le profil des internautes. C’est l’un des exemples que donne Eli Pariser, spécialiste du cyberespace, pour montrer comment le moteur de recherche américain – recalibré six cents fois par an dans le plus grand secret – passe au crible les comportements en ligne et s’adapte au profil des usagers.

Source : lemonde.fr

La règle, c’est premier arrivé, premier servi

C’est moins courant sur le. fr que sur le. com parce qu’il y a moins d’enregistrements. La règle de base des noms de domaine c’est premier arrivé, premier servi. Mais cela arrive assez régulièrement. Si la personne a acheté le nom, elle avait un intérêt légitime à l’exploiter. C’est pareil pour le droit des marques. Mais la différence, c’est qu’un nom de domaine est unique…

Source :  ladepeche.fr

Bienvenue en Occitanie – Pyrénées Méditerranée

Occitanie.fr
Sauf surprise de dernière minute, ce sera donc Occitanie. Ce qui devrait avoir pour conséquence, un vaste changement de communication pour la nouvelle institution régionale qui va devoir modifier logos, en têtes, banderoles et site internet. Problème pour ce dernier point : le nom de domaine Occitanie.fr a déjà été déposé par un entrepreneur de Saint Gaudens !

Source : Bienvenue en Occitanie – Pyrénées Méditerranée

Posséder une adresse en .fr n’a jamais été aussi simple

Il y a 10 ans, l’Afnic ouvrait à tous la possibilité d’enregistrer un nom de domaine en .fr, jusque là réservée aux personnes morales. Particuliers et entreprises étaient dès lors traités sur un pied d’égalité. Cette simplification a permis de consolider l’écosystème du.fr. Aujourd’hui le .fr est un outil de référence pour celles et ceux, particuliers, entreprises, associations, qui veulent affirmer leur présence en ligne.

Source : afnic.fr

Un an et demi après son lancement, le « .brussels » se porte plutôt bien

L’extension « .brussels » a été créée par la Région Bruxelles-Capitale pour renforcer l’identité de Bruxelles sur internet. Un an et demi après son lancement, une étude de l’Université Libre de Bruxelles dresse le bilan. Selon cette dernière, le nombre d’enregistrements de sites « .brussels » est en dessous des espèrances de la région. Toutefois, les entreprises et les particuliers, qui achètent ce nom de domaine, en font un très bon usage.

Source : http://www.rtbf.be

Pour déposer le vôtre.